mardi 17 juillet 2018

TLZC - Partie 18



Elle est extraordinaire ma Belinda... Malgré sa récente disparition, elle a réussi à venir nous faire un petit signe. Quel soulagement ! Je sais maintenant qu'elle va bien ... La vie pouvait continuer...


Après la naissance de son second enfant, Candice finissait sa formation. Elle fut donc libre de s'installer avec Stephane. Elle pouvait enfin avoir son propre foyer ! Ils se sont installés pas loin de chez moi, au Temple d'Athena.



Je suis allée leur rendre visite pour voir si ma fille et mes petites filles ne manquaient de rien ... C'est plus fort que moi que voulez vous... Je suis très maternelle ! 

Je leur ai fait part de mes inquiètes. C'était pas facile de voir Candice et les petites partir juste après la disparition de Belinda. La maison me semblait d'un coup beaucoup trop calme.


Mais Stephane est un bon gendre. Il a trouvé les mots pour me rassurer, m'assurant en effet qu'il aimait sa femme et ses filles plus que tout, que je n'avais pas de soucis à me faire car il ferait n'importe quoi pour leur bonheur. Et à voir l'enthousiasme qu'il mettait dans ses propos, je n'en avais plus aucun doute.


Puis j'ai passé un petit moment auprès de mes petites filles.

Donnant les soins dont elle avait besoin à l'une 


Faisant des câlins à l'autre


Les enfants sont vraiment d'un grand réconfort. Leur facilité à vivre tout simplement, à profiter de l'instant présent, la pureté de leurs émotions, leur joie de vivre communicative ... Toutes ces petites choses nous ramènent vers l'essentiel et nous réalisons alors que nous avons beaucoup de chance car nous aimons et nous sommes aimés.

C'est avec le cœur plus léger que j'ai laissé cette petite famille vivre leurs moments de bonheur ensemble. Candice sait bien que son rôle ne s'arrête pas là, que sa tâche sera éternelle dans Les Cieux. Mais elle a envie de profiter d'abord de sa vie terrestre comme n'importe quelle autre humaine et je lui donne entièrement raison. 

Je suis rentrée à la maison juste à temps pour célébrer l'anniversaire de Scorpia. 

Scorpia est le portrait craché de sa sœur Libra sauf qu'une est blonde alors que l'autre est rousse. Elle est un petit génie mais se montre parfois jalouse. Gare aux piquants de Scorpia !


Dans la maison, nous ne sommes plus que moi, 2 jeunes adulte et 2 adolescentes... Plus de bambins, plus d'enfants.... C'est vraiment trop calme.... Je n'en ai plus l'habitude...

Virgo, mon enfant sage, finit à son tour sa formation. Elle est restée quelques jours avec nous. Elle souhaitait nous soutenir et me faire l'offrande d'une potion de jeunesse avant son départ.

Mais un matin, elle est venue me voir. Elle souhaitait aller auprès de Taurina et Gemini pour qui elle était inquiète. Elle culpabilisait beaucoup de me laisser. Mais je lui ai conseillé d'aller où son cœur lui dictait d'aller. Que j'étais sa mère et que c'était donc mon rôle de prendre soins de mes filles, pas l'inverse. Et puis, je lui ai dit que les rayons de Sun me guidait chaque jour, que je ne serai jamais seule puisqu'il était si présent autour de moi. Elle m'enlaça, m'embrassa. Et c'est ainsi que Virgo partit pour le Temple de l'Horoscope.


Je voyais peu Léa. Sa carrière professionnelle lui prenait beaucoup de temps. Dés qu'elle était à la maison, on essayait de passer un maximum de temps en tête à tête. Léa me fait penser à Sun. Elle est tellement rayonnante, chaleureuse comme des rayons de soleil.


Elle se régalait dans son boulot. Parfois, elle me racontait avec beaucoup d’entrain les affaires qu'elle avait résolues. La voir aussi épanouie me faisait tellement de bien. Elle était heureuse et c'était çà le plus important. 


Lorsqu'elle était à la maison, elle aimait également se détendre et laisser loin d'elle le côté obscur de l'humanité. C'était sa manière à elle de préserver sa foi en l'Homme. D'être témoin parfois de ce que les humains étaient capables pouvait vous perturber plus d'un esprit... Mais pas Léa ! Elle avait de la ressource ma fille ! Elle ne voulait pas se contenter seulement de petits canards... Et pour cela, il fallait y croire encore... En l'homme ...


Mais comme je vous disais, avec tous ces départs consécutifs, la maison me paraissait bien calme... Et je me sentais bien seule durant la journée. Alors j'ai invité François. Nous étions devenus presque des étrangers l'un pour l'autre. Cela faisait tellement longtemps que l'on ne s'était pas vu.


François est tellement gentil, et compréhensif. Je lui ai expliqué ce qui m'avait tenue aussi éloignée de lui. L'accident cardiaque de Gemini, la disparition de Belinda, le mariage de Candice, la naissance de mes jumelles puis des filles de Candice. Il n'en revenait pas de tout ce que j'avais pu traverser toute seule... Ou du moins avec mes filles mais sans un homme à mes côtés pour m'épauler. Il m'a dit qu'il comprenait et qu'il ne me tenait rigueur de rien...


Qu'est ce qu'il était élégant, doux et prévenant mon chanteur de bar d'un soir... Je me sentais si bien dans ses bras, comme rassurée par sa présence masculine.

Je me suis laissée aller... Je n'ai pensé à rien d'autre qu'à l'instant présent... Au bonheur que nous partagions à ce moment là...

Et puis ...

Ils étaient de nouveaux là les jolis confettis !


Mon Zeus !!! Mais c'est encore possible ??? Rien n'est perdu depuis le temps ! Je peux reprendre le cours de ma quête !

J'ai annoncé la nouvelle à François. Au départ, j'ai cru qu'il allait me faire une syncope !


Mais non, ce serait mal connaître François. Nous nous sommes assis sur le bord de mon lit, avons discuté et François m'a pris dans ses bras... Une dernière fois, avant de me souhaiter bonne chance pour le reste de ma quête et qu'il était heureux d'avoir pu y participer. J'ai beaucoup de tendresse pour cet homme. Il restera dans mon cœur un doux souvenir, celui d'un homme exemplaire. 

Mes dernières jumelles Libra et Scorpia se ressemblaient énormément physiquement mais à part cela, elles étaient totalement différentes.

Libra, qui se passionne pour la peinture comme moi, se voue entièrement à ce loisir dès qu'elle le peut. Nous sommes deux maintenant à vendre nos tableaux pour faire fructifier le budget du foyer.

Elle est calme et très douce. Elle n'a jamais de saute d'humeur, ce qui est exceptionnel pour une adolescente. C'est un cadeau que d'avoir une fille comme elle.


Quand on voyait sa chambre d'enfant, on se doutait bien qu'elle avait un côté créatif très développé...


Quant à Scorpia... Je me suis toujours doutée qu'elle était différente de ses sœurs...


Je n'avais jamais eu encore de soucis avec mes filles, même pendant l'adolescence. Mais ceci était sans compter sur Scorpia.

Elle était jalouse de tout et le décès de son père n'a pas arrangé les choses... D'autant plus qu'elle avait déjà vécu la disparition de sa sœur aînée Belinda, et la séparation avec Taurina, Gemini, Candice et Virgo....
Dans mon cœur, je savais qu'elle n'était pas méchante, juste blessée et en colère.

Elle se sentait toujours "moins" que ses sœurs : Moins forte que Taurina, moins aimée que Candice, moins intelligente que Virgo, moins passionnante que Léa, moins talentueuse que Libra et même moins belle que Belinda... Toujours moins.... 

Elle s'échappait de la maison et sortait le soir mais là aussi, elle se sentait épier par ses sœurs. ( quand ce n'était pas par les amis de travail de sa sœur Léa ...)



Elle ne comprenait pas que justement, par leur présence, ses sœurs voulaient juste qu'elle se sente aimée et soutenue. Qu'elles se faisaient du soucis pour elle, souvent dehors le soir, seule et avec des inconnus... Non, pour Scorpia, cela ne pouvait que démontrer un manque de confiance en elle de leur part, une manière d'avoir une influence sur sa vie parce qu'elles la prenaient pour une incapable. 

Mais elle était une Demi-Déesse, tout comme elles ! Et elle voulait leur montrer, tout autant qu'à la ville entière tant qu'on y était, qu'elle avait du pouvoir sur les autres, qu'elle pouvait même gérer un groupe... Son groupe ! Alors, elle mit en place un club privé qu'elle appela Scorpia's Club. Un groupe de personnes qui voueraient un culte à la Déesse Scorpia, à elle-même .

Elle commença par recruter 3 membres. 3 Hommes célibataires qu'elle voulait à sa merci. Mais çà ne lui suffisait pas...


Elle en recruta alors 6. Là, elle se sentait puissante. Là, elle se sentait comme une Déesse. Qui oserait se confronter à elle avec une escorte pareil ? Elle adorait çà, elle en était même accro.


Dans n'importe quel endroit où son groupe se déplaçait, Scorpia avait l'impression qu'on ne voyait qu'eux, que les gens étaient en admiration devant eux et même peut être peur d'eux, qu'ils avaient quelque chose de plus que les autre. Enfin, elle avait un sentiment de "plus" et pas de "moins" ...Elle était si fière de son groupe.


Mais tous ces excès avaient un prix...

Ses sœurs essayaient de la raisonner lorsqu'elle rentrait trop tard le soir. Libra y mit toute sa douceur. Mais Scorpia ne voulait rien entendre. On repérait pourtant tellement de tristesse dans son regard...


Ces notes dégringolaient en flèche. Elle ne respectait jamais le couvre-feu... Son hygiène de vie était de plus en plus déplorable : Manque de sommeil, manque de nourriture, manque d'hygiène aussi parfois.... Un manque de tout...

Et un matin, alors que l'heure d'aller au lycée était déjà passée depuis longtemps, Scorpia rentra à la maison. Elle n'eut même pas la force de passer la porte d'entrée, elle s'écroula et perdit connaissance...


Comment ma fille avait elle pu tomber ci bas... Je ne savais pas ce qu'elle faisait de ses nuits ... Trop d'alcool ? Consommait elle des drogues ? Ces garçons qui l'entouraient, étaient ils respectueux envers elle ? Je pris conscience que je n'avais pas été assez présente auprès de ma fille alors qu'elle avait eu sans doute besoin de moi...

C'est avec un lourd sentiment de culpabilité que j'ai porté ma fille jusque dans son lit, que je l'ai bordé et que je l'ai laissé trouver un peu de repos.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire